Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Tony Soprano a passé l'arme à gauche

James Gandolfini.jpgPrésent en Italie pour prendre part au Festival de Taormina, en Sicile, James Gandolfini est brutalement décédé d'une crise cardiaque ce mercredi, il était âgé de 51 ans.
On espère pour lui qu'il avait tout de même eu le temps de manger d'excellents plats et de déguster de délicieux vins...


La nouvelle est d'autant plus triste que l'homme était un géant. Un acteur d'une finesse incroyable, même dans les rôles les plus sombres et les plus violents. Son incarnation de Tony Soprano était magistrale – n'ayons pas peur des mots: de celles qui marquent une vie mais aussi l'histoire des séries.

Les Soprano, série créée en 1999 par David Chase, ont en effet été récemment sacrés meilleur scénario de tous les temps par la Guilde des scénaristes des Etats-Unis, en tête devant 100 autres créations de grande qualité comme Mad Men, Oz, Twin Peaks, The Wire, Lost, The west wing, Game of Thrones, Homeland... Même si le reste du classement a largement suscité le débat - et pour cause ! -, cette pole position, elle, n'a guère été remise en question (cf. liste complète en lien).

Il faut dire que son rôle de parrain dépressif et torturé reste l'une des créations les plus originales de la télévision, à ce jour. Et a marqué un tournant majeur dans le "storytelling" des années 2000, lançant définitivement la tendance des anti-héros aussi controversés qu'éminemment touchants et sympathiques. Un tas des scènes resteront gravées dans nos mémoires, mais l'étrange lien de Tony Soprano avec les canards sauvages en fait définitivement partie.

Auréolé de trois Emmy awards et un Golden Globe, James Gandolfini s'était également illustré au cinéma, notamment chez les frères Coen, mais aussi dans « She's so lovely» ou «True Romance» de Tony Scott. L'an dernier, il était encore de l'aventure «Zero dark thirty» de Kathryn Bigelow.

Né le 18 septembre 1961 dans une famille italo-américaine du New-Jersey, c'est sur les planches de Broadway qu'il a fait ses débuts, en 1992, dans une production d'Un tramway nommé désir, aux côtés de Jessica Lange et Alec Baldwin. Une carrière débutée sur le tard qui ne l'a pas empêché d'imposer sa carrure et son charisme, ni de glaner de nombreux lauriers.

L'homme, au fil des ans, était également devenu producteur. On lui doit notamment le téléfilm Hemingway & Gellhorn pour HBO, avec Clive Owen et Nicole Kidman.

Il était attendu, l'an prochain, dans deux projets HBO, en tant qu'acteur.
Dans «Criminal justice», Gandolfini devait camper l'avocat d'un Américain d'origine pakistanaise accusé de meurtre. Adaptation de la série britannique du même nom, elle devait être transformée en mini-série en 7 épisodes outre-Atlantique.
Face à Steve Carell (“The Office”), Gandolfini devait jouer dans “Bone Wars”, un téléfilm en préparation pour HBO. Tous deux devaient camper des paléontologues de la fin du 19e siècle spécialisés dans la découverte de fossiles de dinosaures...
KT

mise à jour (26/09): Le décès inopiné de James Gandolfini semblait devoir reléguer la série "Criminal Justice" aux oubliettes. Mais finalement, HBO lui a trouvé une nouvelle figure de proue en la personne de Robert De Niro. Il campera un avocat dans cette adaptation d'une série anglaise en 7 épisodes, son premier rôle récurrent pour le petit écran. Tournage prévu en 2014.

mise à jour (24.04.2014): On avait annoncé Robert De Niro, finalement c’est John Turturro qui remplacera James Gandolfini dans “Criminal Justice”. Cette mini-série HBO est adaptée de la série britannique homonyme qui voit un avocat véreux (Turturro) défendre un Américain d’origine pakistanaise (Riz Ahmed) accusé de meurtre…

Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, RIP 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.