Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Sept virées en compagnie de Mr Spock

star trek.jpgLes amateurs de science-fiction vont s'en mettre plein les mirettes.
Du 26 mai au 3 juin, Arte propose aux fans de se téléporter dans sept films du cycle Star Trek aux côtés de Mr Spock et du Capitaine Kirk évoluant à bord du vaisseau intergalactique Enterprise.
Des rendez-vous auxquels il faut encore ajouter deux documentaires, dont un inédit, explorant les dessous de cet univers humaniste, faussement farfelu, qui a fortement inspiré les inventeurs.

La manne trekkie est en effet imposante avec pas moins de cinq séries TV, douze films pour le cinéma (dont le dernier, "Star Trek into darkness", sortira en juin), une série d’animation et même quelques romans.

Arte a choisi de diffuser les six premiers longs métrages adaptés de la série TV originale (sortis entre 1979 et 1991), ainsi que le second long métrage (1996) issu de la deuxième salve de films.

Soit, pour être précis:
- Star Trek: le film, dimanche 26 à 20h45
- Star Trek II: la colère de Khan, lundi 27 à 20h50
- Star Trek III: à la recherche de Spock, lundi 27 à 22h40
- Star Trek IV: retour sur terre, dimanche 2 juin à 20h45
- Star Trek V: l'ultime frontière, dimanche 2 à 22h35
- Star Trek VI: terre inconnue, lundi 3 à 20h50
- Star Trek: premier contact, lundi 3 à 22h35 

Une programmation complétée par deux documentaires, diffusés ce dimanche:
- True Stories (à 22h50) s'intéresse à la succes-story qui a généré des milliards de dollars, depuis la toute première diffusion de la série en 1966, jalon majeur dans l'histoire de la télévision. Vendue à 170 chaînes locales aux Etats-Unis, elle est devenue au fil des ans et des multiples épisodes, un véritable phénomène de masse, nourri par l'Histoire en marche: conquête de l'espace, menace nucléaire, Guerre froide et émeutes raciales...
Interrogés, l'acteur Leonard Nimoy (Spock) et le producteur Herb Solow racontent la genèse du projet et les défis auxquels l'équipage multiracial du vaisseau Enterprise a dû faire face.

- Aux frontières de l'infini (1 & 2) (à 23h45). Non contente de suivre l'Histoire pas à pas, la série s'est également payé le luxe d'anticiper l'évolution technologique future: antimatière, téléphones portables, robots, etc. Tout y était déjà ! Le documentariste Julian Jones a donc rencontré de nombreux scientifiques et il prouve, extraits à l'appui, que Star Trek a inspiré Bill Gates pour son micro-ordinateur, John Adler pour la création du scanner et de l'IRM (Image par résonance magnétique) ou encore Marty Cooper, l'un des pères du téléphone portable...

Preuve qu'ils ne blaguaient pas en se souhaitant à tous «Longue vie et prospérité» !
Ce petit voyage interstellaire ne devrait pas déplaire à tous ceux qui convoitent le «Star Trek into darkness» réalisé par JJ Abrams (Alias, Lost, Fringe), attendu en salle au mois de juin. En voici la bande annonce.

nb: Pour les plus curieux ou les plus pointus d'entre vous, une chronologie complète de l'univers Star Trek ainsi qu'une foule d'anecdotes sur la saga et ses acteurs ont été rassemblées, par nos collègues Alain Lorfèvre et Bruno Fella, dans 4 pages spéciales du supplément Momento. A découvrir dans La Libre de ce week-end.

nb2: Arte propose également un blog avec diverses infographies et un challenge interactif.

bon voyage
KT

Lien permanent Catégories : Fantastique - SF, Histoire 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.