Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Salamander, première série belge achetée par la BBC

salamander.jpgUne apparition furtive d'Elio Di Rupo, deux invitations en festival (Biarritz et Paris) et aujourd'hui, un achat par la BBC. A n'en pas douter, Salamander série 100% belge, et flamande, a tiré le gros lot.

La nouvelle est tombée hier soir et confirme tout le bien que l'on pense à l'international de la production "made in Vlaanderen". Même si, de ce côté-ci de la frontière linguistique, on ignore tout des succès d'audience de la télé flamande. A l'exception notable de "L'Empereur du goût", coproduction VRT-RTBF qui avait, elle aussi, eu les honneurs de la sélection biarrotte, mais n'avait que peu marqué le top 20 des audiences côté francophone.
Observant cet indiscutable succès public néerlandophone, la RTBF et RTL-TVI pouvaient jusqu'ici se "réconforter" en se disant qu'il s'agissait d'une exception culturelle due à un fort ancrage local. Faux. La preuve en est donnée avec cet achat réalisé par BBC Four.
Salamander, thriller politique en douze épisodes y sera diffusé le samedi soir, dans «un créneau traditionnellement occupé par les productions étrangères de qualité. En outre, un remake nord-américain est également en chantier» annonce, pas peu fier, le distributeur Beta Films.

Il faut dire qu'il y a de quoi. Sue Deeks, responsable des achats au sein de la BBC, souligne en effet: «Salamander complète parfaitement la programmation de la chaîne. C'est un thriller haletant plein de suspense. C’est exactement ce qu’il nous fallait pour nos Saturday Nights sur BBC Four.» Un créneau dans lequel BBC Four propose également des séries telles que The Killing et Borgen. Excusez du peu !

Or Salamander n'est pas un cas isolé puisque l'excellente Clan a été officiellement sélectionnée à Biarritz – où nous l'avons découverte en même temps que Salamander, un comble pour des séries belges... Et que "Clan" a été montrée récemment en exemple lors du tout premier festival bruxellois consacré au genre: Are you series ? qui s'est tenu le we dernier à Bozar.

Un succès critique qui se double d'un succès public. "Salamander", dont les rôles principaux sont tenus par Filip Peeters, Koen De Bouw et Jo De Meyere, a été diffusée sur Eén (VRT) où elle a immédiatement connu des records d’audience. Le dernier épisode a même enregistré près d’1,85 million de spectateurs cumulés.

Le pitch de Salamander?
L'histoire démarre par un banal hold-up dans une banque très select des alentours de la place Madou. Le hic? Cette banque abrite les coffres forts et, donc, les petits secrets des personnes les plus en vue de l'Etat belge. Hommes politiques, magistrats, militaires, industriels, aide de camp du roi: tout le gratin belge a été visé. Car les 66 coffres fracturés ne contenaient pas que des titres et valeurs, mais aussi des documents secrets et des photos souvent compromettantes. Raison pour laquelle le directeur de la banque Jonkhere décide de prévenir personnellement chacun des clients spoliés et de ne pas alerter la police.
Mais des mouvements suspects émanant de la surveillance électronique de la banque alertent le commissaire Gerardi. Malgré le peu d'empressement manifesté par sa hiérarchie, Gerardi, sorte d'électron libre, se met en quête de la vérité, une enquête qui va l'entraîner jusqu'aux plus hautes sphères de l'Etat.

Au-delà de l'achat par la BBC, une suite de "Salamander" est actuellement en chantier. En outre, Skyline Entertainment va coproduire un remake anglophone de Salamander avec les Canadiens de Cite Amerique et les Anglais de Artist Studio.
Ce qui en fait, définitivement, un exemple belge à suivre.
KT

Lien permanent Catégories : Belgique, Festivals, Prix 2 commentaires 2 commentaires

Commentaires

  • Pousser un cocorico pour une série dont vous n'avez jamais parlé auparavant (ou alors par mégarde) et que nos chaînes francophones ont été infoutues de diffuser, franchement...

  • Mon premier n'est pas responsable de la programmation des chaînes francophones belges et le regrette souvent ;o)

    Mon deuxième tente de sortir de l'oubli les excellentes productions britanniques, scandinaves, israéliennes ou... flamandes (comme "In Flanders Fiels" présenté ce dimanche) qui arrivent très difficilement jusqu'à nous.

    Et mon tout rêve que la mobilisation des internautes pousse toutes les chaînes (et pas seulement Arte) à élargir leur cercle de recherche et à ne pas se contenter de nous proposer une majorité de séries formatées ou insipides, principalement made in USA.

    Franchement... qui suis-je?

Les commentaires sont fermés.