Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Homeland va devoir se réinventer

Ne gâchez pas votre plaisir si vous n'êtes pas encore arrivés là...

Homeland6.jpg«Le choix était simple: me terrer dans un terrier comme Ben Laden ou mourir en combattant l'ennemi.» Cette phrase prononcée par Abu Nazir lors de son dernier face-à-face avec Brody (Damian Lewis) prend une nouvelle résonance après la déflagration inscrite au terme de la saison 2 d'Homeland.

Un peu comme s'il était utopique de tenter de faire table rase du passé et de tout recommencer à zéro. Une fois encore, le nom de Nicholas Brody a été sali puisque le voilà désigné comme "ennemi public n°1", et il s'agira de s'employer à redorer son blason, un retour à la case départ forcément un peu factice qui s'explique par la nécessité de poursuivre «l'aventure» pour la saison 3.

Avec la multiplication des rebondissements à la «24h chrono», cette deuxième saison d'Homeland s'est montrée moins convaincante que la première qui jouait sur un tout autre tableau: celui du thriller psychologique, de la guerre des nerfs, de la tension constante et de la confusion des sentiments, sans oublier le dilemme des âmes soeurs inconciliables.

Malgré l'admiration et le respect que nous avait inspirée la première saison, on ne peut s'empêcher de se montrer un peu déçus par cette baisse de régime et d'ambition qui voit la série (re)tomber dans des travers connus et des sentiers hyper balisés, même si le thriller reste efficace (à défaut d'être novateur) et les personnages plutôt bien incarnés.
Difficile, même lorsque l'on dispose d'un concept original et très fort, de ne pas l'affadir à trop vouloir l'étirer (2 x 12 épisodes). Et soudain, on réalise que l'idée d'une troisième saison pourrait faire frémir de nombreux fans...

Après une première saison mondialement acclamée, le défi de la saison 2 était évidemment énorme. Malgré ses 4 nominations aux Golden Globes, il y a fort à parier que la série a, en partie, déçu les attentes des fans. On verra d'ailleurs le 13 janvier prochain quel sera son nouveau palmarès. Pour rappel, Homeland a en effet déjà 6 Emmy awards (en tout) et 2 Golden Globes (2012) à son actif. Et c'est aussi la série la plus prisée par les internautes de La Libre (cf. notre classement).

Avec une saison 3 en chantier, le duo Alex Gansa- Howard Gordon va donc devoir convaincre les fans que ces faiblesses scénaristiques n'étaient que passagères et tout à fait réversibles. Ils en donnent d'ailleurs les premiers signaux dans l'interview-trailer ci-dessus. Un beau défi pour 2013.
D'autant qu'Howard Gordon a trois autres projets en préparation: "Tyrant", "Legends" et "Anatomy of violence" (cf. note précédente). Voilà qui s'annonce intéressant à observer l'année prochaine.

Bonnes fêtes à tous !
KT

Lien permanent Catégories : Drame, Politique, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.