Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Fringe en route vers le bouquet final

Fringe.jpg12.12.12. Une date symbolique qui en a fait fantasmer plus d'un. A commencer sans doute par Walter Bishop, éminence grise de la série Fringe*** qui s'attaque à ses ultimes secrets et résoud ses derniers mystères en ce moment même aux Etats-Unis.
Dans un peu plus d'un mois, le 18 janvier très précisément, Fringe tirera sa révérence au terme de son 100e épisode, un épisode final en forme d'apothéose qui durera deux heures.
Une fin que les fans espèrent forcément magistrale, à la mesure de l'engouement et des questions abyssales, scientifiques ou non, que la série a abordées. A l'heure de la sortie de la 4e saison en DVD, on synchronise nos montres et on fait le point sur les indices engrangés...

L'histoire de Fringe est en effet l'une des plus compliquées à résumer.
Evénement de la rentrée 2008 aux Etats-Unis, "Fringe" est une des dernières créations au long cours de J.J. Abrams ("Lost", "Alias") qui a connu, depuis, de nombreux déboires (Alcatraz, etc.). 
Cet univers complexe et ambitieux se veut le digne successeur de "X-Files". La série suit Olivia Dunham (Anna Torv), un agent du FBI chargé d’enquêter sur une série de phénomènes inexpliqués, extrêmement puissants. qui la guident le plus souvent vers des perversions scientifiques et/ou des expériences interdites.
La division spéciale qui emploie Olivia s'intéresse en effet prioritairement aux phénomènes étranges et inquiétants qui, bien souvent, mettent en cause la santé des personnes et parfois même la survie de l'espèce.

Fille de "La quatrième dimension" et cousine de "X-Files", "Fringe" a rapidement développé sa propre mythologie, faite d'univers parallèles et d'expérimentations humaines, dont Olivia elle-même a été le "cobaye" durant son enfance. Des expériencs qui ont révélé sa grande capacité de résistance, mais aussi éveillé chez elle des dons particuliers, comme devait l'admettre du bout des lèvres le Dr Bishop (John Noble), l'un des deux expérimentateurs impliqués. 

A la fin de la saison 1 (épisode 20), on faisait enfin la connaissance du cerveau de ce programme ultra-secret: le Dr William Bell - dont on entendait parler depuis le pilote de la série. Pour l'incarner, JJ Abrams - qui a, décidément, le sens de la mise en scène - a fait appel à Leonard Nimoy, ex-Dr Spock dans "Star Trek" ! On ne pouvait rêver mieux pour marquer les esprits.

Depuis ce jour, les enquêtes au parfum paranormal n'ont cessé d'occuper le quatuor formé d'Olivia, du Pr Bishop, de son fils Peter (Joshua Jackson) et de la jeune assistante Astrid (Jasika Nicole).

La quatrième saison redémarre juste après que Peter s'est sacrifié pour sauver les deux mondes. Mystérieusement de retour auprès des siens, quelque temps plus tard, Peter découvre que personne ne se souvient plus de lui - ni Walter, ni même Olivia – et que des êtres métamorphes menacent la survie de la terre. Difficile de dire dans ces conditions ce qui permettra de tous les sauver...

 

Série futuriste et scientifique allumée, “Fringe” parie sur la créativité avant tout, osant toutes les expériences et relevant tous les défis. Complexe et ambitieuse, elle reste cependant homogène et évite les questions laissées en suspens, contrairement à “Lost”, précédente création de J.J. Abrams. Parallèlement à tous ces phénomènes paranormaux mystérieux, "Fringe" offre aussi une réflexion bienvenue sur ce qui constitue les fondements de l’humanité.
Privilégiant les explications élaborées qui dépassent les simples apparences, elle s'amuse à multiplier les points de vue et les perspectives. Une série aux fondements scientifiques qui se veut très ludique en somme...

Pour les plus accros, ou pour tous ceux qui voudraient rattraper leur retard en vue de "l'assaut final", le coffret 6 DVD de la 4e saison vient de sortir chez Warner Home Video.
Excellents voyages à tous...

KT

Lien permanent Catégories : Drame, Fantastique - SF, RIP 0 commentaire 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.