Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Bryan Fuller: la mort lui va si bien

    A quoi reconnaît-on un grand créateur? A l'esthétique et à l'esprit qu'il réussit à insuffler à ses créations dès les premières secondes. Si tel est le cas, alors Bryan Fuller est définitivement un grand créateur, même si ses "créatures" n'auront jamais l'aura et la reconnaissance internationale de séries nettement plus basiques déclinant à l'infini leurs épisodes parfaitement formatés.
    Bryan-Fuller.jpg
    La surprise et l'inattendu sont la clé d'entrée dans cet univers hanté par des modèles tels “Six feet under”, “Twin Peaks”, “The Wire”, “Mad Men”, “The killing”, etc. Car, heureusement pour les sériephiles, les exemples ne manquent pas, le tout est bien sûr de les dénicher.

    Qui dit grand créateur, dit aussi, souvent, thématique particulière, c'est le cas de David Simon, grand spécialiste de l'approche sociologique. Bryan Fuller, lui, se singularise par son approche de... la mort et des phénomènes limitrophes.
    "Coma", "Awake", "The walking dead": elles sont légion les séries qui abordent cette question temporelle, en plus des traditionnelles enquêtes policières façon "Experts", "Castle" ou "Mentalist".
    Mais si la mort bénéficie souvent d'un traitement assez abrupt ou violent sur le petit écran, rares sont les créateurs qui, à l'instar de Bryan Fuller, lui accordent une attention toute particulière. Une sorte de fascination qui, chez Fuller, n'est pas dénuée de tendresse ou de mystère. En cette période de Toussaint, pourquoi ne pas aller faire un petit tour dans son jardin?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Fantastique - SF, Humour 0 commentaire 0 commentaire
  • George en croisade contre la mort

    dead like me.jpgLa mort n’est pas de tout repos, George le découvre dans cet étrange univers qui invite avant tout à profiter de la vie...
    Tirée, en 2003, du roman “On a pale horse” d’Anthony Piers, la série Dead like me** n’a survécu que deux saisons sur la chaîne câblée Showtime. 
    Deux années. Juste le temps de forger un destin de “série culte” à ce récit fantastique très particulier brossant le quotidien des “faucheurs d’âme”…
    Les choses démarrent plutôt fort : George (Ellen Muth), adolescente mal dans sa peau, décède en recevant sur la tête une lunette de toilette issue de l’explosion de la station spatiale Mir; c’est ce qui s’appelle ne pas avoir de pot…

    Mais la morte n’accède pas au repos : elle est recrutée comme faucheuse d’âme par un certain Rube, chef des “entre-deux”, ce qui a le don de la mettre doublement en colère puisqu’elle ne voulait pas mourir (et certainement ni si jeune, ni si bêtement) et qu’elle refuse, donc, de participer à la mort d’autrui…

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Humour, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • En effeuillant la marguerite

    pushing_daisies.jpgPushing Daisies*** a parachevé, bien malgré elle, son statut de série-culte. Déprogrammée après seulement deux saisons (22 épisodes!), elle est assurée de rester inscrite dans la postérité comme la série la plus onirique et décalée de la saison 2008 (et vraisemblablement quelques autres après).
    Car qui dit série-culte dit parcours chahuté, voire carrément maudit ET fans inconsolables.
    Pushing Daisies est assurée d’avoir les deux puisque, aux critiques dithyrambiques et à l’enthousiasme sans borne du grand public, a succédé des audiences en dents de scie jusqu’à l’annonce incroyable: l’annulation pure et simple. La nouvelle n’est pas seulement désastreuse pour son créateur Bryan Fuller et pour ses deux interprètes, Lee Pace et Anna Friel, mais aussi - surtout? -, pour tous ceux qui s’étaient passionnés pour cet univers totalement original et haut en couleurs mariant "Amélie Poulain" avec une touche de nonsense.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Humour, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Les premiers pas de Carrie dans la city

    the_carrie_diaries.jpgAvis de tempête chez les fashionistas. "The Carrie Diaries", la série qui se penche sur la jeunesse de Carrie Bradshaw, et sera donc le prequel de "Sex and the city",  vient de dévoiler une nouvelle bande annonce évocatrice.
    Attendue à la mi-saison, cette série mettra en scène une Carrie âgée de 18 ans, profitant de l'opportunité de passer sa dernière année de scolarité en stage à Manhattan, loin de la petite ville du Connecticut qui l'a vue grandir.

    Au début de la série, Carrie vient de perdre sa mère et se doute que l'année qui commence (1984) ne sera semblable à aucune autre.  Mais elle ne sait pas encore à quel point. Son père lui propose en effet de passer une partie de la semaine en stage dans un cabinet d'avocats à New York. En même temps que la  grande ville et ses tentations, la jeune fille y fera une autre découverte majeure en faisant ses premiers pas dans le milieu de la mode.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Nouveautés, Psychologies - Moeurs, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • Luther, enfer et contre tous

    luther.jpgElectrisante, c'est le seul terme qui convienne pour parler de la prestation d'Idris Elba dans Luther*** série de la BBC qui repose entièrement sur ses larges épaules. Car non seulement son personnage ne correspond à rien, que l'on ait déjà vu précédemment, mais chaque épisode agit comme une décharge de «taser» (pistolet électrique) sur le téléspectateur.

    Version modernisée de l'Enfer de Dante, l'histoire de Luther est comme une spirale descendante qui vous entraîne vers les entrailles de l'humanité. Où l'on croiserait à chaque palier un profil encore plus perturbé que le précédent. A chaque stade, le quotidien du policier semble davantage se déglinguer comme si cette quête sans fin ne pouvait qu'avoir une influence léthale sur son équilibre mental, affectif et, bien sûr, professionnel.
    «Ce type est de la nitroglycérine, une tête brûlée, s'il tombe, nous tomberons tous avec lui, vous qui avez bâti cette équipe et moi, qui vous ai supervisée. C'est un danger» préviennent, en vain, les supérieurs de Luther. En vain, car au sein de l'équipe, tous reconnaissent la valeur de Luther, incroyable pisteur, intuitif et obstiné.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, GB, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Ceci n'est pas une série... ou presque

    mockingbird-lane.jpgPlus que quelques heures de patience avant de découvrir “Mockingbird Lane”, ex-future série de Bryan Fuller. Ex, car in fine “Mockingbird Lane” ne passera sans doute jamais au rang de série. Seul son épisode pilote sera diffusé ce vendredi soir sur NBC, quelques jours seulement avant Halloween. Le choix de la date n'est évidemment pas anodin puisque “Mockingbird” se penche sur le destin de la famille Munster, lontaine cousine de la famille Addams.
    Mise à jour du 28/10: Avec 5,4 millions de curieux, «Mockingbird Lane» a remporté son pari vendredi soir sur NBC. De quoi donner la migraine ou d'énormes regrets aux dirigeants de la chaîne. D'autant que la combinaison avec "Grimm", proposée dans la foulée, a diablement bien fonctionné. Alors, série ?

    Bryan Fuller scénariste original, apprécié et admiré pour ses créations aussi étranges que ciblées (“Dead like me”, “Pushing Daisies”, c'est lui) revient donc avec un univers qu'il connaît bien: celui de la mort et des créatures supposées en être proches: vampires, fantômes, etc.
    Ici, on a d'ailleurs droit à toute la panoplie du genre. Herman, le chef du clan, ressemble à s'y méprendre à la créature de Frankenstein. Lily et Grandpa sont des vampires. Quant à Eddie, le (petit-)fils, c'est un loup-garou. Bref, les Munster sont une famille tout ce qu'il y a de plus monstrueux ! Mais ces particularités mises à part, ce sont aussi des gens comme tout le monde avec leurs soucis quotidiens...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Fantastique - SF, Humour, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Vers une traque comparée de serial killers

    Il n'y as pas de hasard, juste de drôles de coïncidences.

    hannibal.jpgAlors qu'on apprenait ce matin la date de diffusion de la série "The Following" qui fera vraisemblablement une entrée remarquée le 21 janvier prochain sur la chaîne Fox. Ce soir, les premières photos de la nouvelle série "Hannibal" (ci-contre), également attendue à la mi-saison mais sur NBC, se mettaient à circuler sur le net. Démontrant s'il était encore nécessaire à quel point ces deux séries seront étudiées, décortiquées, comparées dans les prochains mois.

    Pour son premier grand rôle en télévision, Kevin Bacon se lance avec "The Following", dans une sombre histoire de traque d'un serial killer qui, grâce aux nouvelles technologies, a réussi à créer un réseau regroupant ses "semblables" à travers les Etats-Unis. Créant ainsi une sorte de secte aux desseins les plus effroyables.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • Il faut sauver Downton Abbey

    downton-abbey-3.jpgNe jamais sous-estimer le charme et la beauté de la campagne anglaise... Si vous avez eu la chance de déambuler aux abords de Downton Abbey, vous savez et vous voyez de quoi nous voulons parler. Pour tous les autres, quelques minutes devraient permettre d'aiguiser votre curiosité...

    On en connaît que l'idée d'une fiction en costumes suffit à faire fuir, mais vous auriez tort de vous priver du plaisir que réserve cette série britannique. On pourrait dire que les décors sont somptueux, les costumes magnifiques et les acteurs fabuleux, mais tout ceci ne rendrait pas encore suffisamment grâce à la magie de Downton Abbey***. Car cette série est d'abord une réussite magistrale sur le plan de l'atmosphère et de l'univers qu'elle dépeint: l'Angleterre en pleine mutation au début du 20 siècle.

    1912 et les répercussions inattendues du naufrage du Titanic sur une grande famille noble, dans la 1ère saison (7 épisodes); le premier conflit mondial et les poussées d'émancipation sociales et féminines qu'il a entraînées, de 1916 à 1919, pour la deuxième saison (9 épisodes) et enfin les années 20, pour la troisième salve, en cours de diffusion sur ITV. Soit 25 épisodes en tout au terme de cette troisième livraison qui, lancée le 16 septembre dernier, s'annonce déjà comme un grand cru.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, GB, Histoire 0 commentaire 0 commentaire
  • Homeland en route vers une saison 3

    mise à jour du 24/10: Fin d'un très long suspense pour les fans belges. RTL-TVI ne prévoyant pas de diffuser Homeland avant début 2013, Be tv a encore tout juste le temps de lui brûler la politesse grâce à une négociation menée sur le fil. Elle a annoncé cet après-midi qu'elle proposera bien la 1ère saison d'Homeland en VF et en VO dès le 29 décembre sur Be séries. Canal+, qui vient d'en terminer la diffusion, se frotte les mains: avec 1,4 million de fidèles, Homeland représente en effet l'un de ses plus gros succès en matière de séries américaines.

    Et pendant ce temps, aux Etats-Unis, la saison 2 bat son plein...  
    Ne gâchez pas votre plaisir si vous n'en êtes pas encore arrivé là...

    homeland2.jpgAu début de cette saison 2 d'Homeland*** (lancée le 30 septembre dernier aux Etats-Unis), Israël a bombardé 5 sites nucléaires iraniens. La tension est donc montée d'un cran notamment à Beyrouth où l'ambassade américaine est encerclée par des manifestants protestant contre le soutien sans faille de l'Oncle Sam à Israël.
    Une femme contacte l'ambassade invoquant un “code 3”, à savoir: des renseignements sur une attaque contre des intérêts américains. C'est Fatima Ali, première femme du chef de district du Hezbollah, ancien agent dormant recrutée par Carrie Mathison. Fatima Ali ne veut d'ailleurs parler qu'avec elle.

    Carrie (Claire Danes), toujours sous médicaments, est devenue professeur. Toute la question est bien sûr de savoir si le traitement qu'elle a suivi en hôpital psychiatrique a endommagé sa mémoire et ses réflexes d'ex-agent de la CIA. Et si elle se montrera à la hauteur de cette mission spéciale de 72 heures...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Une rentrée sous le signe de l'arc et de l'épée

    revolution4.jpgAprès l'avalanche du mois de septembre et du début d'octobre, il est temps de tenter un premier diagnostic de cette rentrée 2012.
    Une rentrée qui fait la part belle aux rebelles, d'Arrow à Revolution (photo) en passant par Last resort, et aux armes traditionnelles: arcs, arbalètes, poignards et épées.

    Première à avoir été prolongée (annonce le 3/10), Revolution poursuit son parcours sans trop d'encombres même si les commentateurs s'avèraient quelque peu partagés sur les débuts de la nouvelle série d'Eric Kripke et JJ Abrams. Il faut dire qu'après un pilote plein de références et de clichés, son intrigue se laisse agréablement suivre sans énormes surprises ou innovations.

    Lire la suite

    Lien permanent 0 commentaire 0 commentaire
  • Rumeurs guerrières autour du Trône de fer

    game of thrones2.jpgBe TV entame, ce lundi soir, le récit de la deuxième saison de Game of Thrones***. Intitulée "A clash of kings", elle s'intéresse au jeu de succession déclenché par la disparition du monarque en titre. 
    Les choses ne sont en effet pas en passe de se simplifier au Royaume des Sept couronnes. Depuis le décès du roi Baratheon et de son bras droit Ned Stark, pas moins de cinq hommes prétendent au titre suprême.
    Unions, désunions, mésalliances et trahisons régissent donc chaque épisode de cette saison de plus en plus touffue à mesure que de nouveaux prétendants se placent sur l'échiquier politique. Chacun tente de rallier un maximum d'hommes à sa cause et de lever des armées toujours plus impressionnantes. Rappelant à tous que la guerre pour le Trône de fer (titre français de la série) est imminente.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Fantastique - SF, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Le long hiver menace le Trône de fer

    game of thrones.jpgVous avez beaucoup entendu parler de cette série, mais vous ne l'avez pas encore découverte? Il n'est pas trop tard. L'intégrale de la saison 1 est sortie en dvd cet été et, pour les plus patients, la RTBF va la programmer en février (et non, novembre). Pour vous y préparer, voici quelques lignes d'introduction...

    Avec Game of Thrones***, HBO réinvente l’epic fantasy. Cette fresque imposante, inspirée du best seller de George R.R. Martin, est aujourd'hui une série ambitieuse parmi les plus plébiscitées et les plus piratées au monde. Une saga épique où des personnages contrastés, issus de royaumes antagonistes et lointains, sont tous en lutte pour le pouvoir.

    Baptisée "A Song of Ice and Fire", la saga "Game of Thrones" s’attache au destin de trois familles et univers distincts : Winterfell, royaume du Nord aussi glaçant que majestueux, où règne Eddard (Ned) Stark, fidèle compagnon du roi Baratheon. Fier et courageux, c’est un homme qui ne se reproche qu’une seule faiblesse : son fils illégitime ramené voici 17 ans d’une longue campagne guerrière. Mais bientôt plus personne ne pourra l’offenser puisque son fils, Jon Snow (Kit Harington), est décidé à s’engager dans la "Garde de Nuit" qui protège le royaume depuis des millénaires des périls venus "d’au-delà du Mur".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Fantastique - SF, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Conversation avec David Simon, le pape de la série

    Reporters_h_david_simon09.jpgBoule de billard (ou front largement dégarni), cou massif et larges épaules, David Simon en impose dès l'abord. Car, bien sûr, son statut de ponte de la série moderne n'arrange rien à l'affaire: le père de "The Wire", c'est lui ! 
    Rencontré en septembre dernier à l'occasion du lancement de la troisième saison de son irrésistible "Treme", chronique de la Nouvelle-Orléans post-Katrina (cf. note précédente), il était cette semaine à Paris, invité par le Forum des Images, afin de promouvoir la traduction française tant attendue de sa somme littéraire «Baltimore» aux Editions Sonatine (photo Reporters).

    Maître conteur nourri à la source du journalisme et du documentaire – il a travaillé durant 13 ans dans la rédaction du «Baltimore Sun» -, David Simon s'est très rapidement frotté aux plaies béantes de sa ville, refusant de détourner les yeux ou, pire, de fuir une cité à la mauvaise réputation, comme tant de gens le lui conseillaient.
    Au contraire, dès 1988, il vit le quotidien des inspecteurs de la brigade criminelle afin de mieux comprendre les ressorts de Baltimore, cherchant la vérité dans chaque détail. C'est de cette expérience, au plus près de la violence et de la drogue, qu'il tire ses premiers livres, retranscrits ensuite sur le petit écran.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Créateurs, Créatrices, Drame, Festivals, Policier - Enquête, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Nashville: aux sons de la campagne américaine

    nashville.jpgQui a dit que la rentrée 2012 ne nous réserverait aucune surprise? Bon, on ne l'a pas écrit mais on l'a pensé très fort, au fil des découvertes de ces dernières semaines.
    Et puis, soudain, au moment où on ne l'attendait plus: une vraie découverte, une histoire pleine de reliefs venue d'un coin (presque) perdu. Nashville**, Tennessee, capitale de la musique country.
    Comme vous, on a tiqué au début et on y est même allé un peu à reculons. Mais erreur, fatale erreur, car il y a dans cette histoire de rivalité familiale et musicale sur fond d'industrie du disque en difficultés et de bataille politique à gagner, beaucoup de sujets à découvrir et à creuser. Et pour la première fois depuis quelques jours, on a vraiment envie de voir la suite. On pensait qu'on ne se sentirait pas du tout concerné par cette histoire de chanteuse au faîte de sa gloire qui se découvre une rivale aux dents longues et aux jupes très courtes. On s'est trompé.

    D'abord parce que Connie Britton (ex-"Friday Night Lights") est très convaincante dans son rôle de star sur le déclin sans le savoir, bien décidée à se remettre en question. Face à la chute de la vente de billets et de disques, Rayna est prête à tout tenter, sauf ce que son équipe lui suggère, à savoir: faire tournée commune avec Juliette Barnes (Hayden Panettière, ex-"Heroes"), starlette montante de la country. Une idée inenvisageable, après 20 ans de carrière, surtout depuis que la donzelle n'a pas hésité à lui montrer les dents dès leur première rencontre...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Nouveautés, Politique 0 commentaire 0 commentaire
  • Quoi de neuf docteurs?

    emily owens.jpgNouvelle venue dans la place, Emily Owens* tente de se frayer un passage dans l'univers faussement aseptisé des fictions en blouses blanches. Mais pour la jeune interne fraîchement atterrie à Denver, l'exercice s'annonce compliqué. Dur dur en effet d'assurer la relève.
    Le Dr House a raccroché son stéthoscope, il y a quelques mois et Meredith Grey n'en finit plus de sombrer dans les remous du pathos à bon compte. L'une comme l'autre série ayant déjà largement dépassé le seuil de tolérance et de crédibilité, leur public est quelque peu échaudé. Pourtant, les histoires de toubibs font toujours recette; il existe un public fidèle à ce type d'intrigues et on aurait tort de tourner leur penchant en dérision. Car même les fans font preuve de lucidité. So what's up?

    Plusieurs nouveautés de cette rentrée tentent de relever le défi en réinventant le filon.
    Dans l'ordre d'apparition, on a eu droit à The mob doctor (17/09), façon toubib pour la mafia, série trop basique pour briller; The Mindy project (25/09) série humoristique qui louche fameusement du côté de Bridget Jones et Animal practice (26/09) série délirante (dans le premier sens du terme) centrée sur un vétérinaire qui tente d'être aussi odieux que House, avec les maîtres de ses patients, et dont le meilleur assistant est un singe...Vous voyez le concept?

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, RIP 0 commentaire 0 commentaire
  • Balade au milieu des revenants

    les revenants.jpgUn vent nouveau semble souffler sur la fiction française. Il n'est qu'à voir la récente campagne d'Arte autour de sa série “Ainsi soient-ils” pour s'en convaincre.
    Annoncé il y a quelques jours (cf. note précédente), la série «Les revenants» de Canal+ vient de franchir une nouvelle étape décisive avec la mise en ligne d'un site interactif qui permet de découvrir le nouvel univers conçu par Fabrice Gobert, via une balade à 360° dans la ville et ses alentours.
    A mi-chemin entre jeu de rôle et web-documentaire, le site permet de se familiariser avec quelques-uns des personnages principaux de la série attendue en novembre ainsi qu'avec les différents lieux qui les a vus revenir à la vie.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Drame, Fantastique - SF, France, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire