Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Acteurs, Actrices

  • Marie Dompnier, témoin principal

    les témoins.jpgVentre arrondi et sourire franc, Marie Dompnier était en janvier dernier membre du jury fiction au Festival de Biarritz (Fipa) où elle avait été primée en 2015 pour la saison 1 de la série Les Témoins** d'Hervé Hadmar et Marc Herpoux.
    L'occasion pour celle qui se dit "très sensible à la facture des choses - la réalisation, l'écriture" - d'affûter son regard sur la télévision.
    C'est cette dernière qui l'a révélée au grand public même si la Toulousaine arpentait les planches depuis quelques années déjà au service de pièces classiques et contemporaines. Elle s'était aussi illustrée sur grand écran avec les films de Dante Desarthe "Je fais feu de tout bois" ou "Diplomatie" de Volker Schlondorff.

    Dans les 8 nouveaux épisodes de la saison 2 des Témoins à découvrir ce mercredi dès 20h55 sur France 2, elle mène l'enquête en compagnie d'Audrey Fleurot, croisée sur le film «Les gazelles». "C'est une grande professionnelle et une belle actrice donc le tournage a bien roulé", précise-t-elle d'emblée. "L'enquête est beaucoup plus liée à la vie personnelle des personnages principaux, c'est donc plus un thriller qu'un polar. On est plus impliqués dans la vie intime de Sandra Winckler et dans son parcours."

    Raison de plus pour se pencher en détails sur celui de la comédienne Marie Dompnier...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, France, Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Unité 42 : Encourager les échanges dans les deux langues

    DSCF2378.jpgDepuis la rue, une allée mène vers un petit parc en intérieur d'îlot qui s'étend jusqu'au pied du bâtiment principal. Aujourd'hui y flotte l'emblème national et le sigle officiel de la police. Avec les voitures officielles parquées çà et là on jurerait que l'ancien home du CPAS de Berchem Sainte-Agathe a vraiment été transformé en commissariat.

    A l'intérieur du bâtiment, pratiquement tous les bureaux sont occupés. Que ce soit par un décor de la série ou une activité de la production (stockage, secrétariat,...). Les lieux ont été investis le 2 janvier par l'équipe décoration à charge pour elle de créer la cantine, une salle d'autopsie, l'open space de l'Unité 42, le stand de tir, mais aussi la salle d'attente d'un hôpital, etc. Soit un maximum de lieux prévus dans le scénario afin de rentabiliser au mieux le temps (de l'équipe) et l'espace (offert par cette location).

    La matinée de tournage s'achève à l'étage, tout près de la cantine. Cet après-midi, toute l'équipe s'installera en sous-sol là où officie l'Unité 42, à l'abri des regards.

    Visite en coulisses sur le tournage de la nouvelle série belge préachetée par France 2.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire
  • e-Legal: un trio d'experts face à la Toile

    eLegal 1.jpgSous les rayons du soleil automnal une équipe de tournage s'active dans le parc du Cinquantenaire bruxellois.
    A droite, à l'arrière du musée de l'Armée, un important déploiement policier avec voitures sombres et combi siglés, tous gyrophares allumés. A gauche, face à l'entrée des musées royaux d'Art et d'Histoire, un attroupement de journalistes : micros et caméras braqués vers une avocate au sortir du "Palais de Justice". Cette fois, l'image est raccord avec le sujet du jour : le tournage de la nouvelle série belge e-Legal (ex-Les Pionniers) ancrée dans les coulisses de la justice afin d'y explorer les nouveaux contours de la cybercriminalité.

    Le premier rassemblement était donc une fausse piste : un tournage hollandais capitalisant sur les images post-attentats et les scénarios catastrophe. Rien à voir avec les sujets abordés par la série coproduite par la RTBF et To do Today Productions. Même si on sait que les périls informatiques peuvent prendre des formes très variées : cyber-harcèlement, hacking de données confidentielles, atteintes à la sécurité nationale, etc. Premiers indices avec les trois acteurs principaux: Olivia Harkay, Raphaëlle Bruneau et Adrien Letartre (de gauche à droite sur la photo).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Nouveautés 0 commentaire 0 commentaire
  • Au-delà des murs: Lisa au pays des ténèbres

    au-delà des murs 2.jpgAvec Les Oubliées, Pigalle la nuit, Signature et Les Témoins, le duo Hadmar et Herpoux a instillé des personnages et des univers hantés dans la fiction française. Des hommes et des femmes déstabilisés aux prises avec un environnement hostile, traduisant leur mal-être ou leur quête profonde. C'est cet entre-deux étrange que l'on retrouve dans Au-delà de murs**, mini-série en trois parties proposée ce jeudi soir sur Arte. Un conte fantastique en trois actes dans lequel s'illustre Veerle Baetens, comédienne belge au sujet de laquelle Hervé Hadmar ne tarit pas d'éloges.

    "Mon point de départ, ce sont des films comme ’Les Autres’, ‘Shining’, ‘La Maison du diable’, ou le roman ‘La Maison des feuilles’. On avait besoin de quelqu’un au caractère très fort parce qu’il s’agit d’un projet d’angoisse pure. J’avais besoin d’une combattante. Je ne connaissais pas Veerle Baetens avant ‘Alabama Monroe’ mais lorsque j’ai vu le film, j’ai été bluffé. Veerle est le personnage de Lisa à 100 %. Dès les premiers rushes, elle surinvestit le personnage, c’est impressionnant. C’est une des meilleures actrices avec laquelle j’ai jamais travaillé."

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Créateurs, Créatrices, Fantastique - SF, France 1 commentaire 1 commentaire
  • Isabelle Carré: "Des sujets plus politiques peuvent faire la différence"

    isabelle carré.jpgC'est le credo de la comédienne française qui préside le Jury Fictions et séries du 18e Festival de la Fiction TV de La Rochelle.

    "J'ai accepté de devenir présidente du jury pour deux raisons. Parce que j'ai de très beaux souvenirs de l'accueil que le public de La Rochelle avait réservé à la fiction «Maman est folle» (2005) dans laquelle je côtoyais les migrants de Calais (photo). A l'époque, ils étaient 700 et c'était l'enfer. Aujourd'hui, ils sont 7000 et je n'ose pas imaginer la tournure concrète que la situation a prise. La deuxième raison est que je voulais me reconnecter avec le monde de la télévision, ses créateurs, réalisateurs, etc. Depuis que j'ai des enfants, je regarde moins la télévision, c'était une bonne occasion de m'y replonger."

    Et comme dans la sélection 2016 du Festival de La Rochelle, il y a une dizaine de séries européennes, cela permet à l'actrice d'ouvrir son "champ de vision au-delà de la création française".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Aurélien Recoing a l'espoir de filmer bientôt

    aurélien recoing.jpgEn tournage au Pays basque jusqu'au 13 juillet prochain dans la fiction "On l'appelait Ruby" pour le compte de France 2, le comédien Aurélien Recoing a fait partie du dernier Jury Fiction du Festival de télévision de Monte-Carlo.
    Une tâche qu'il a particulièrement goûtée découvrant des séries venues d'horizons proches ou lointains (Grande-Bretagne, USA, Allemagne, Norvège, Italie).

    L'acteur, vu cette année dans les séries Les Revenants et Trepalium, prépare également son premier long métrage en tant que réalisateur pour le cinéma. Un tournage entre Nord de la France et Belgique. On en a parlé avec lui.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • A succès égal, salaire enfin égal : paroles d'Experts

    marg helgenberger.jpgParmi les stars invitées au Festival de Monte-Carlo cette année figurait Marg Helgenberger qui a pris part à la plus grande partie de la destinée de la série CSI (Les Experts en VF). Treize années (ou presque) sur les quinze au total. Elle a reçu, à ce titre, une Nymphe de Crystal, soulignant l'ensemble de sa carrière.

    Son départ de la série a été qualifié de moment "nécessaire mais difficile et triste" par la comédienne. "J'avais besoin de faire une pause par rapport à mon rôle de Catherine Willows." Un première étape avait été franchie au terme de huit années avec le départ de William Petersen (alias Gil Grissom dans CSI). Acteur qu'elle a retrouvé - ainsi que tout le reste du casting - lors de l'épisode final de la série aux audiences insolentes (cf. ci-dessous).

    Un succès qui n'a pas entraîné le traitement égalitaire de tous ses représentants comme l'a regretté à Monte-Carlo, la comédienne qui espère que l'élection d'Hillary Clinton permettra de changer la donne.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, Prix 0 commentaire 0 commentaire
  • Mafieux et réalisateur: Bernard Yerlès explore de nouveaux horizons

    vengeance yeux clairs.jpgOn la croyait dépassée, morte et enterrée mais elle renaît pour raviver les feux de l'été... indien. Même s'ils charrient un parfum de saga estivale, on ne devrait pas découvrir avant la rentrée, les premiers épisodes de La vengeance aux yeux clairs, la nouvelle saga de TF1.

    Coproduite par la RTBF, elle est notamment portée par un Bernard Yerlès qui rompt avec son image d'homme affable, séducteur et bon copain, telle qu'elle se reflète dans la série Mes amis, mes amours, mes emmerdes à laquelle TF1 vient de mettre un terme. Il n'y aura donc pas de 5e saison.

    En revanche, en cas de succès de la saga, l'acteur pourrait cultiver sa nouvelle image de patriarche sur plusieurs saisons. Explications.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Nouveautés, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Comment réussir sa vie après 45 ans selon Lisa Edelstein

    girfriend's guide.jpgPour Lisa Edelstein, la page de Dr House est bel et bien tournée. Avec la série Girlfriend's guide to divorce, l'actrice est comme son personnage Abby qui reprend sa vie en main après un divorce. Sans rien renier de son bonheur passé (elle s'entend bien avec son ex-mari) mais en choisissant d'aller de l'avant.

    Si la comédienne évoque la série qui l'a rendue célèbre, c'est en quelques mots et pour mieux souligner les différence avec le pari enrichissant de sa nouvelle série, raison de sa présence au 56e Festival de Télévision de Monte-Carlo.

    "Ce qui m'a attirée, c'était le mélange entre le drame et la comédie et aussi le fait de pouvoir être leader de la série et de développer des histoires plus complètes. Lorsque vous êtres un personnage secondaire, vous êtes là pour supporter le personnage principal et le « cas médical » de la semaine comme c'était le cas dans Dr House. Il était donc difficile, à quelques exceptions près, de développer de vraies histoires. Cette série est donc une vraie opportunité. J'adore le personnage d'Abby, je ne lui ressemble pas tant que cela, mis à part physiquement, bien entendu (elle sourit) mais je dois bien plus utiliser ma personnalité que je ne l'avais fait jusque là et je dois vraiment montrer de quoi je suis capable."

    A la façon de Sex & the city, cette série de la chaîne Bravo explore les défis d'une nouvelle génération de femmes jusqu'ici peu représentées en télévision.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, Humour, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Stéphanie Blanchoud, cinq mois dans les pas de l'Ennemi Public

    Ennemi public chloé.jpgAussi marquant que le regard perçant d'Angelo Bison, il y a la discrétion de Stéphanie Blanchoud. Légèrement en retrait, la comédienne observe ses partenaires de jeu qui plaisantent.
    Vincent Londez évoque sa "propension naturelle à incarner un boulet tel que Vincent" Stassart et Clément Manuel sa croisade pour "obtenir le rôle de Lucas", décrit par le réalisateur et scénariste Matthieu Frances "comme une sorte d'Obi-Wan Kenobi" chez les moines.
    N'est-ce pas son côté taiseux qui la rapproche le plus du personnage de Chloé Muller dans Ennemi Public ?

    "Je suis quelqu'un d'assez réservé, c'est vrai, je suis plutôt dans l'observation. J'ai ce côté sauvage comme Chloé. On me dit souvent que je suis dans mon monde. J'ai un côté assez cash et animal qui doit être commun avec elle. Mais sur le plateau, j'étais aussi très concentrée parce que cela allait très vite. Cela donne cette impression d'être réservée. Une fois que je mettais sa veste et ses baskets, je devenais Chloé. Quand j'endosse le costume, c'est comme cela."

    Le dernier rendez-vous avec la série belge est fixé ce dimanche à 20h50 sur La Une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Policier - Enquête 0 commentaire 0 commentaire