Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

La loi des séries

  • Twin Peaks: retour en flammes ?

    Twin Peaks S3.jpgUn rougegorge sur une branche, de grandes lettres vertes en surimpression et une musique lancinante (signée Angelo Badalamenti) reconnaissable entre toutes... Des étincelles dans une scierie, l'image d'un paysage montagneux, celle d'une cascade et d'un cours d'eau : en revoyant ces images désincarnées, 27 ans plus tard, on peine à imaginer l'impact que Twin Peaks s'apprêtait à avoir sur l'univers de la télévision et des séries.

    Lorsque le cinéaste David Lynch et son complice Mark Frost proposent leur série le 8 avril 1990 sur ABC, les Etats-Unis en prennent plein la vue. Ce qui démarre comme un banal "murder mystery" prend rapidement une tournure plus radicale: intrigue aux ramifications complexes, communauté urbaine pleine de secrets et de mystères, galerie de personnages étranges à la limite des freaks, duo de flics incertain et jeunesse en déshérence.
    Le tableau brossé par David Lynch, en 10 épisodes seulement (saison 1) surprend et, parfois même, glace les sangs. D'autant qu'il ne tarde pas à dévoiler ses parts les plus torturées.
    Au cours de cette quête, la logique est régulièrement écartelée, les apparences sont forcément trompeuses et le surnaturel est sans cesse réinjecté à grands coups de fantasmagories.

    Vingt-sept ans plus tard, la folie s'empare du petit et du grand écran. Twin Peaks: the return sera diffusé dimanche soir sur Showtime et en simulcast (à 3h dans la nuit de dimanche à lundi) sur Be TV, avant d'être projeté au Festival de Cannes le 25 mai. Le mythe n'a pas faibli...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Policier - Enquête, Psychologies - Moeurs, Revival 0 commentaire 0 commentaire
  • Upfronts 2017: cinq séries sauvées par le gong

    quantico.jpgUne nouvelle semaine d'annonces en tous genres s'est écoulée aux Etats-Unis, entre rage et désespoir pour les fans de séries.
    A côté des plus désespérés, dont la série a été annulée (cf. note précédente), certains ont vu leur danse de la pluie récompensée par un renouvellement de dernière minute... Souvent couplé, malheureusement, à quelques sévères restrictions budgétaires.
    Des décisions qui s'expliquent par la volonté des chaînes de se mettre en ordre de bataille pour la prochaine rentrée durant cette période mouvementée baptisée "Upfronts" - où chacun des grands réseaux présente sa grille de programmes pour la saison à venir. Mais aussi par la volonté de maintenir un délicat équilibre entre les différents types de publics à toucher...

    Parmi les repêchés de la dernière ligne droite, on retrouve cinq séries bien connues et diffusées de ce côté-ci de l'Atlantique: Quantico (photo), Agents of SHIELD, Once upon a time, Scandal et New Girl.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info 0 commentaire 0 commentaire
  • "Matt Jamison est un fanatique" admet l'acteur Christopher Eccleston

    christopher eccleston.jpgAvec son regard intense, mêlant douceur et ironie, Christopher Eccleston est un visage qu'on n'oublie pas. Un interprète qui impose sa stature partout où il passe.
    Après son implication dans Doctor Who et un nombre impressionnant de séries britanniques ou intrenationales (Fortitude), son rôle de pasteur illuminé dans The Leftovers, la série de Damon Lindelof pour HBO, l'a replacé au centre de l'échiquier télévisuel.

    "J'ai toujours voulu faire partie de l'aventure d'une série HBO car j'étais fasciné par le fonctionnement de leurs 'writing rooms'. En Grande-Bretagne, le processus est tout à fait différent. Vous recevez un texte avec un début, un milieu et une fin et vous savez où vous allez. Jimmy Mc Govern et Russel T. Davies, avec qui j'ai beaucoup travaillé, fonctionnent comme cela. Alors qu'ici, je savais que ce serait une sorte de 'work in progress' et qu'il faudrait s'adapter. Mais une fois que vous savez avec quel showrunner vous vous engagez, et qu'il s'agit de quelqu'un d'intelligent, vous savez que ce processus de création sera intéressant... J'avais beaucoup discuté avec Damon Lindelof. Une discussion informelle sur notre rapport à la religion, entre autres, l'a décidé à donner plus de place au personnage de Matt Jamison qui ne fait que deux pages dans le roman (“Les disparus de Mapleton” de Tom Perrotta, NdlR). Les showrunners profitent toujours de ce type de conversation pour vous étudier", glisse le comédien avec un air entendu.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Annulations: la grande faucheuse de fin de saison

    american crime 1.jpgCoup de tonnerre dans le ciel des séries : American Crime n’aura pas de saison 4. Après avoir exploré les affres du racisme, de l’homophobie et de la traite des êtres humains, la série créée par John Ridley (12 years a slave) ne pourra pas poursuivre son introspection des ratés de la société américaine. ABC jette l’éponge.
    Une nouvelle désolante pour tous les fans de cette série brillante, situés de part et d’autre de l’Atlantique. Secrètement, les plus mordus espèrent encore qu'un autre diffuseur choisira de la sauver...

    Cette annulation pour cause d’audiences insuffisantes rappelle à tous les amateurs de séries la dure loi du mois de mai.
    Depuis quelques jours, les annulations pleuvent en effet aux Etats-Unis pour faire place nette aux nouveautés de l’été et de la rentrée. On compte déjà 56 victimes sur le champ de bataille...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info 0 commentaire 0 commentaire
  • Osmosis: l'amour 100 % garanti, nouvelle série de Netflix

    Osmosis.pngUn site de rencontres qui vous garantit de trouver l'âme sœur grâce à un algorithme révolutionnaire, ça vous intéresse ?
    Alors Osmosis est fait pour vous. Dans un futur proche, ce site à réalité augmentée vous permettra de trouver à coup sûr le ou la partenaire idéal(e) et d'aimer sans risque. Mais, dans ce cas, peut-on encore parler d'amour librement consenti ?

    Sur cette question d'apparence anodine, les trois frères Chiche ont bâti, en 2015, une troublante websérie d'anticipation pour Arte Creative flirtant avec les limites de l'intelligence artificielle.
    Les quatre auteurs (Gabriel, Louis et William Chiche mais aussi Loïc Belland) y soulignaient, au fil de 10 épisodes (en 6 minutes), l'importance du risque, la possibilité d'échec, le doute et l'instinct comme autant de composantes faisant partie intégrante de la nature humaine.

    Cette trame et cet univers sont ceux choisis par Netflix pour sa deuxième production originale française, après l'échec cuisant de 2016.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Fantastique - SF, France 0 commentaire 0 commentaire
  • Legion voyage dans la nef des fous

    legion 1.jpgVous qui entrez ici, perdez l'espoir de tout comprendre au premier regard...
    Legion*** est le type de série cryptique qui requiert plus que de l'attention: une forte concentration doublée d'un brin d'intuition. Même comme cela, elle se révèle rétive à l'analyse du premier explorateur venu.
    Sensorielle, hallucinée, hypnotique, Legion est bien plus qu'une série, c'est un voyage au cœur d'une histoire complexe, se jouant de toutes les connexions possibles de notre cortex et d'une inscription énigmatique dans l'espace et dans le temps.

    Le 1er épisode de la saison est tellement riche en sous-texte et espaces parallèles qu'il est difficile de les percevoir au premier coup d'œil et encore plus de le résumer. Legion s'apparente davantage à une expérience à vivre qu'à une histoire à raconter. Heureusement, les épisodes suivants permettent de décrypter cette suite de visions et d'informations et de se frayer un chemin dans cette jungle narrative.

    Nouvelle série de l'univers Marvel, déclinée des X-Men, Legion s'ouvre sur cette interrogation: David Haller est-il un dangereux schizophrène ou un télépathe surpuissant possédant des talents de télékinésiste, à savoir qu'il peut agir sur la matière par sa seule force mentale ?

    La question se pose dès ce vendredi à 20h30 sur Be Séries

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Fantastique - SF, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Kyle MacLachlan et Stana Katic présenteront leurs séries au Festival de Monte-Carlo

    Absentia.jpgA un peu plus d'un mois de son lancement, le Festival de télévision de Monte-Carlo vient de dévoiler une première liste d'invités de prestige.
    Visiblement, cette 57e édition, attendue du 16 au 20 juin, s'annonce sous les meilleurs auspices. A croire que la rude concurrence que se livrent les (futurs) festivals de séries en France (et à Monaco) profitera pleinement à leurs publics respectifs...

    Invités de prestige

    Stana Katic (photo), Kyle MacLachlan, Helen Mirren et Matt Bomer…. les quatre premiers noms de cette liste ont déjà largement de quoi mettre les fans en émoi.
    D'autant qu'Absentia la nouvelle série policière de Stana Katic produite par Sony Pictures fera l'ouverture du Festival. La comédienne, ex-partenaire de Castle, assistera à cette avant-première mondiale en compagnie de son nouveau compagnon de jeu, l'acteur Patrick Heusinger (photo).

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Festivals 0 commentaire 0 commentaire
  • Insecure: avec Issa Rae, la maladresse est un art

    Insecure.jpgLancée en octobre dernier par HBO, cette mini-série (8 épisodes) est d'abord née sur le net où sévissait avec succès sa créatrice et actrice principale, la comédienne d'origine sénégalaise, Issa Rae.
    Comme son nom l'indique Insecure** s'intéresse à une jeune trentenaire en plein doute concernant son couple, son job et ses relations avec son entourage.

    Dans l'association où elle travaille, Issa supporte de plus en plus difficilement le regard condescendant de ses collègues blancs aux yeux desquels elle apparaît trop souvent comme la "caution ethnique" de cette asbl s'adressant à un public noir et défavorisé. Sans compter qu'elle peine à supporter la passivité d'une majorité de Blancs face aux difficultés rencontrées par les Noirs.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Humour, Psychologies - Moeurs 0 commentaire 0 commentaire
  • Séries belges à la recherche du meilleur coproducteur au Forum de Séries Mania

    Motel Couverture.pngIl a beaucoup été question de tournages, cette semaine, de séries belges ou associées... Or même l'annonce des tournages de futures séries 100% made in Belgium intéresse bien plus que les Belges puisque trois de ces futurs projets, au moins, se cherchent des coproducteurs étrangers. C'était la raison de leur présence à Paris, il y a 15 jours, dans le cadre du Festival Séries Mania.

    Le Festival parisien entièrement gratuit - et dédié au grand public à travers des conférences, masterclass et projections - accueille aussi un nombre croissant de professionnels au sein de son Forum de coproduction. L'occasion de réfléchir aux enjeux de la fiction de demain mais aussi de jeter un œil sur ce que chaque territoire prépare ou s'apprête à proposer.

    La RTBF, parmi d'autres grandes chaînes publiques, a ainsi été invitée à venir présenter quelques-uns de ses futurs projets. Des séries en tournage (Unité 42) ou sur le point de l'être (Champion, Comme les autres) mais aussi des séries encore en écriture ou en développement.

    C'était le cas de Motel de Valérie Lemaître et Aylyn Yay, La Patrouille de Vincent Lavachery et Axel du Bus, et Alerte d'Olivier Englebert et Johan Massez, trois projets présentés devant une salle comble à Paris.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Créateurs, Créatrices, Festivals 0 commentaire 0 commentaire
  • La RTBF ouvre l'Atelier des séries belges

    tournage Liège.jpgC'est est en écrivant que l’on devient scénariste, en tournant qu’on devient réalisateur et en produisant qu’on devient producteur. Cette nécessité de s'exercer tout en étant guidé est à l'origine de la création, par la RTBF et la Fédération Wallonie Bruxelles, d'une formation spécifique destinée aux auteurs, réalisateurs et producteurs de séries, sorte d'atelier ou d'académie des séries.
    Une idée dont nous avions déjà parlé il y a quelques semaines (note du 21/03) qui vient d'être concrétisée ce mercredi sous l'appellation L'atelier du Fonds (des séries belges). Soit 12 modules d'une journée, au rythme de trois par mois, de septembre 2017 à janvier 2018.

    Contrairement à un film "semblable à un dériveur se déplaçant élégamment sur les flots, la série est un paquebot, cela ne se dirige pas tout seul et tout changement de cap peut faire perdre beaucoup de temps". Cette métaphore de Sylvie Coquart, responsable de la fiction à la RTBF permet de mesurer l'ampleur du chantier qui s'ouvre face aux scénaristes et aux équipes créatives lorsqu'ils abordent le domaine de la série.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Actualité - Info, Belgique, Créateurs, Créatrices 0 commentaire 0 commentaire