Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

La loi des séries

  • Cinq nouvelles webséries en lice pour succéder à Euh et Burkland

    théorie du Y.jpgDepuis Euh et Burkland, les amateurs de fictions savent qu'il faut désormais aussi compter avec les webcréateurs belges. Une pépinière de jeunes talents que la RTBF s'est mise en tête de promouvoir et de financer depuis septembre 2014, afin de prolonger le succès de la websérie Typique. Faisant confiance au vote des internautes, la RTBF a tour à tour propulsé, sur la toile et dans les festivals, les webséries Euh (choisie en novembre 2014) et Burkland (désignée en octobre 2015).

    Pour la troisième fois, cinq projets se tiennent sur la ligne de départ et n'attendent plus que les votes des internautes pour se lancer dans la grande aventure de la saison 1. Qui de La théorie du Y, d'Hologramme, d'Exit, de Tribu 6.5 ou de Frangines emportera le morceau ? C'est à vous de trancher. Résultats attendus le 7 octobre prochain.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Doc - Info 0 commentaire
  • Au-delà des murs: Lisa au pays des ténèbres

    au-delà des murs 2.jpgAvec Les Oubliées, Pigalle la nuit, Signature et Les Témoins, le duo Hadmar et Herpoux a instillé des personnages et des univers hantés dans la fiction française. Des hommes et des femmes déstabilisés aux prises avec un environnement hostile, traduisant leur mal-être ou leur quête profonde. C'est cet entre-deux étrange que l'on retrouve dans Au-delà de murs**, mini-série en trois parties proposée ce jeudi soir sur Arte. Un conte fantastique en trois actes dans lequel s'illustre Veerle Baetens, comédienne belge au sujet de laquelle Hervé Hadmar ne tarit pas d'éloges.

    "Mon point de départ, ce sont des films comme ’Les Autres’, ‘Shining’, ‘La Maison du diable’, ou le roman ‘La Maison des feuilles’. On avait besoin de quelqu’un au caractère très fort parce qu’il s’agit d’un projet d’angoisse pure. J’avais besoin d’une combattante. Je ne connaissais pas Veerle Baetens avant ‘Alabama Monroe’ mais lorsque j’ai vu le film, j’ai été bluffé. Veerle est le personnage de Lisa à 100 %. Dès les premiers rushes, elle surinvestit le personnage, c’est impressionnant. C’est une des meilleures actrices avec laquelle j’ai jamais travaillé."

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Belgique, Créateurs, Créatrices, Fantastique - SF, France 1 commentaire
  • Arte s'affirme en mode explorateur

    manon 20 ans.jpgDans un univers largement dominé par les séries policières, Arte cultive sa différence : "diversité de tons et progression hors des codes, en misant avant tout sur les enjeux humains ". Des choix qui s’imposent tant dans ses productions propres que dans ses achats ou ses coproductions de séries, comme l’a rappelé Olivier Wotling, son directeur de la fiction lors du récent Festival de La Rochelle.

    Depuis sa création, la chaîne culturelle est celle qui, avec Canal+, pousse le plus la création française à se dépasser. 3 x Manon, Ainsi soient-ils, P’tit QuinquinTrepalium : ancrées dans le futur ou dans notre quotidien, ces fictions  soignent leur narration et placent l'homme au centre de leurs préoccupations.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Doc - Info, France, International, Scandinavie 0 commentaire
  • Emmy 2016: un palmarès moins figé

    rami malek 1.jpgTatiana maslany - orphan black.jpg

    Le sacre était attendu : avec 12 Emmys (dont 9 prix techniques et 3 Emmy artistiques seulement) Game of Thrones est entrée dans l'Histoire de la télévision. En totalisant 38 prix en six saisons, la série inspirée des romans de George R. R. Martin est devenue la fiction la plus décorée des Emmys, dépassant la sitcom «Frasier» (1993-2004) qui détenait le titre jusqu'ici (37 récompenses).

    Une soirée de record et de liesse également vécue par la satire politique Veep. Sacrée meilleure série comique comme l'an dernier, elle s'est taillée une place au Panthéon des Emmys grâce à son interprète Julia Louis-Dreyfus. La comédienne a en effet remporté pour la cinquième année consécutive le prix de la meilleure actrice comique pour son rôle de (vice-)présidente gaffeuse et incompétente, Selina Meyers. Un personnage calamiteux qui déchaîne le rire parce qu'il reste de fiction. "Veep a abattu la frontière entre comédie et politique. Ce qui a débuté comme une satire ressemble maintenant à un documentaire. Alors je promets de reconstruire ce mur et de faire payer le Mexique", a déclaré la comédienne de 55 ans, en faisant allusion à une promesse du candidat Donald Trump, largement raillé durant la cérémonie.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Prix 0 commentaire
  • A La Rochelle, la fiction redessine le "cinéma du milieu"

    Chewing-gum.jpgEn prise avec les questions sociales qui nous entourent et qui ont interpellé son Jury, la sélection 2016 du Festival de la Fiction TV a fait la part belle à l'innovation.

    Organisé samedi matin par l'association française des critiques de séries (ACS), un débat a pointé le recul de la comédie sur le front de la production française. Sous le titre «Fini de rire ?», il a souligné le contexte compliqué (de crise et financier) dans lequel évoluent nombre de scénaristes et de producteurs aujourd'hui. On le sait, l'humour est un art difficile qui requiert un savant dosage de pertinence et de délicatesse, et reste sous l'influence directe de l'air du temps. Le contexte actuel ne prêterait plus à sourire... Même si la situation n'est pas simple, la réponse, elle aussi, est bien plus nuancée.

    Si le règne du polar a marqué l'édition 2015 du Festival de la Fiction de La Rochelle, cette 18e édition qui s'est clos hier soir à La Rochelle a été marquée sans surprise par les problématiques sociales et sociétales qui peuplaient jusqu'ici la cinématographie «du milieu» comme l'appelle Pascale Ferran. Ni blockbusters, ni films intimistes mais des récits personnels au service de la collectivité. Harcèlement, surendettement et conflits familiaux, des thèmes sérieux qui n’excluent pas le rire et que l'on retrouve désormais en télévision.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Doc - Info, Festivals, France 0 commentaire
  • Isabelle Carré: "Des sujets plus politiques peuvent faire la différence"

    isabelle carré.jpgC'est le credo de la comédienne française qui préside le Jury Fictions et séries du 18e Festival de la Fiction TV de La Rochelle.

    "J'ai accepté de devenir présidente du jury pour deux raisons. Parce que j'ai de très beaux souvenirs de l'accueil que le public de La Rochelle avait réservé à la fiction «Maman est folle» (2005) dans laquelle je côtoyais les migrants de Calais (photo). A l'époque, ils étaient 700 et c'était l'enfer. Aujourd'hui, ils sont 7000 et je n'ose pas imaginer la tournure concrète que la situation a prise. La deuxième raison est que je voulais me reconnecter avec le monde de la télévision, ses créateurs, réalisateurs, etc. Depuis que j'ai des enfants, je regarde moins la télévision, c'était une bonne occasion de m'y replonger."

    Et comme dans la sélection 2016 du Festival de La Rochelle, il y a une dizaine de séries européennes, cela permet à l'actrice d'ouvrir son "champ de vision au-delà de la création française".

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Acteurs, Actrices, Festivals, France 0 commentaire
  • Les 20 qui veulent marquer l'histoire des séries belges

    tournage rtbf 6.jpgOn attendait la décision vendredi dernier, mais la réunion du comité de sélection des séries belges a été bien plus longue que prévue. Preuve qu'il n'a pas été aisé de départager les 15 projets déposés en date du 16 août dernier. Depuis hier, on connaît enfin les nouveaux lauréats du Fonds Séries piloté par la Fédération Wallonie Bruxelles et la RTBF : cinq projets qui seront soutenus dans leur première phase de développement grâce à un montant de 35 000 euros chacun. Ils bénéficieront en outre d’un coaching organisé par le Fonds pour les aider à franchir la 2e étape de développement qui prévoit notamment le tournage d'un épisode pilote.

    Milleu du foot ou des scouts, lanceurs d'alerte et phénomènes paranormaux sont au menu.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Doc - Info 0 commentaire
  • La Rochelle va secouer le réservoir à histoires

    la rochelle 2016.jpgAprès Dix pour centChefs et Le Bureau des légendes, quel sera le prochain coup de coeur de la fiction française ? C'est l'une des questions qui animera les débats entamés dès aujourdhui au Festival de La Rochelle.

    Les succès récents de La vengeance aux yeux clairs (avec Laetitia Milot sur TF1 et à la RTBF), d'Alex Hugo (avec Samuel Le Bihan sur France 2) ou de Baron Noir (sur Canal+ et Be TV) le rappellent aux plus distraits (ou dubitatifs) : la fiction française dans toute sa diversité - du plus futile au plus ancré - reste un fidèle vecteur d'audiences dans l'Hexagone et au-delà.
    Avec "un tiers des fictions françaises leaders sur France 2", comme le soulignait la semaine dernière son patron Vincent Meslet, la chaîne publique semble ne pas avoir trop de souci à se faire. D'autant que la moisson des dernières années (Dix pour cent, Chefs, Caïn, Les petits meurtres d'Agatha Christie, Chérif) a été plutôt bonne qualitativement et quantitativement.

    Reste qu'à l'exportation, les réels succès restent trop peu nombreux (si l'on compare avec d'autres nations) et toujours le fait de la même chaîne, à savoir Canal+. Or n'est pas Versailles ou Le bureau des légendes qui veut...

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Festivals, France, GB 0 commentaire
  • Blindspot : la mémoire dans la peau

    blindspot.jpgUne mise en place graphique et spectaculaire, potentiellement explosive.
    Une jeune femme nue, entièrement recouverte de tatouages, sortant d'un sac de toile déposé en plein coeur de Times Square... Il n'en fallait pas plus, en septembre 2015, pour attirer tous les regards sur Blindspot**, série imaginée par Martin Gero et réalisée par Mark Pellington pour NBC.

    Parmi cette constellation de tatouages, le nom de l'agent du FBI Kurt Weller (Sullivan Stapleton) s'inscrit en grand sur son dos. Une véritable énigme pour cet homme au profil de héros solitaire à la Jack Bauer, en moins agité tout de même...
    Visiblement, l'inconnue, baptisée Jane Doe (Jaimie Alexander), a été traitée avec un médicament expérimental puissant: une protéine qui peut effacer la plupart des souvenirs. Elle a tout oublié de son passé, mais sa mémoire sémantique (capacités fonctionnelles) semble intacte.

    Pourquoi ? Comment ? Un mystère à élucider dès ce jeudi à 20h30 sur La Une.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Policier - Enquête 0 commentaire
  • «Euh» hausse le ton en saison 2

    euh 21.jpgCheveux roux en bataille, regard hagard, naturel foncièrement gentil et discret, Benoît a fait irruption sur nos écrans (d'ordinateurs et de télévision) en 2014.
    Eternel indécis, il semblait porter sur ses épaules les caractéristiques et les espoirs d'une génération décrite comme frappée d'aboulie, cette incapacité chronique à se décider.

    Après voir rencontré son étoile, sa muse, celle pour laquelle il semble enfin en mesure de faire des choix, Benoît (Mathieu Debaty) arrive à un tournant de son existence. L'heure est en effet à la rencontre des parents de Sylvie (Erika Sainte) et autant dire que ça s'annonce compliqué. Pour le paternel en question, il n'y a en effet que deux types d'hommes sur terre : les dominants et les dominés. Or la seconde catégorie «n'a rien à faire aux côtés de sa fille». Pratiquement guéri de son indécision mais toujours prompt à replonger dans des dilemmes insolubles, Benoît parviendra-t-il à imposer son image de leader en devenir ? Réponses à découvrir dans la saison 2 de Euh**  soit 6 nouveaux épisodes disponibles sur le site RTBF Auvio.

    Lire la suite

    Lien permanent Catégories : Belgique, Humour, Nouveautés 0 commentaire